Caréco : qui sommes-nous ?

Notre état d’esprit

Il était une fois… une enseigne pas comme les autres. Une enseigne à la fois au service de l’économie et de l’écologie. Chez Caréco, nous produisons des pièces de réemploi qui font du bien au porte-monnaie comme à la planète.

C’est cette double approche de producteur et de militant qui fait de nous une marque à part dans le secteur automobile et un acteur engagé de l’économie circulaire. Chez Caréco, nous ne nous contentons pas de démonter les pièces de véhicules hors d’usage. Nous les testons, nous les nettoyons, nous les posons à petit prix et nous les garantissons.

Nos valeurs

Notre organisation sous forme de réseau coopératif constitue un modèle d’entreprise démocratique fondé sur des valeurs de responsabilité, de solidarité, de transparence, de pérennité, de proximité et de service. Chacun de nos adhérents porte en lui ce principe et le fait vivre au quotidien.

Caréco a su regrouper en une décennie les acteurs clés du recyclage automobile, pour devenir un opérateur de référence auprès des garagistes/réparateurs, des assureurs, des collectivités territoriales et des automobilistes.

Indépendant des constructeurs automobiles, la coopérative Caréco prouve aujourd’hui son dynamisme et accélère ses investissements.

Les chiffres clés

  • 60 établissements sous enseigne avec une couverture nationale du territoire
  • 1.300 collaborateurs
  • 150.000 VHU traités par an
  • 5 millions de pièces détachées en stock
  • 15.000 moteurs remis en circulation par an

Collecte pour recyclage par an :

  • 100.000 tonnes d’acier et de fonte
  • 4.400 tonnes d’aluminium
  • 1.000 tonnes de polymères
  • 2.000 tonnes d’huile et de liquides

Nos centres VHU : la qualité avant tout

Finie « la casse à papa ». Chez Caréco, il n’y a pas de terrains vagues ni de montagnes de voitures empilées. Nos centres, agréés par l’Etat et certifiés par des organismes de contrôle, visent l’excellence environnementale. Huiles usagées, carburants, liquides de refroidissement et de freinage sont prélevés avec précaution pour ne pas abîmer sols et réserves d’eau. Les différents composants des véhicules comme les métaux ferreux et non-ferreux, le plastique, le verre, les pneumatiques sont soigneusement triés et transférés vers les filières appropriées pour valorisation de la matière. Chaque année, les centres VHU Caréco traitent ainsi 150.000 véhicules et parviennent, dans le respect des directives européennes, à atteindre le taux record de 95% de valorisation.

Le centre de recyclage garantit un traitement du véhicule préservant l’environnement et se doit de respecter un processus administratif de suivi (traçabilité sans faille des cartes grises notamment).

Depuis 2006, ce métier est reconnu officiellement dans le domaine du recyclage automobile « démolisseur de Véhicules Hors d’Usage agréé démantelant des véhicules pour la revente de pièces détachées et de matériaux ».